Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456
Résultats de 51 à 53 sur 53
  1. #51
    Administrateur Avatar de Fabien
    Inscrit
    16/02/2011
    Localisation
    Hyères Les Palmiers - Var
    Messages
    14 508
    Véhicule
    Peugeot 208 GTi BPS Rouge Rubis
    Kilométrage
    17000 kms
    Blog Entries
    155
    Images
    1078
    Mentionné
    974 Post(s)
    Taggué
    Sujet(s)

    Peugeot 3008dkr maxi : Objectif victoire au dakar 2018 !

    Auteur d’un triplé historique en 2017, le Team PEUGEOT Total visera à nouveau la victoire pour la 40ème édition Dakar, un périple long et difficile de 9000km qui se disputera au Pérou, en Bolivie et en Argentine du 6 au 20 janvier.

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 3008_DKR_2018_02.jpg 
Affichages : 46 
Taille : 96.7 Ko 
ID : 9683

    LA PEUGEOT 3008DKR EN VERSION MAXI
    • Le Team PEUGEOT Total a développé une nouvelle voiture pour le Dakar 2018. Toujours dotée de deux roues motrices, la PEUGEOT 3008DKR se transforme en ‘Maxi’ pour plus de performances, avec ses 2,40m de largeur qui lui confèrent davantage de stabilité.

    LA DREAM TEAM FIDÈLE AU POSTE
    • La Dream Team PEUGEOT Total, qui avait raflé 9 victoires d’étape sur 10 en 2017, demeure inchangée pour 2018: Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret, Carlos Sainz/Lucas Cruz, Sébastien Loeb/Daniel Elena et Cyril Despres/David Castera. Le quatuor de pilotes représente à lui seul 19 victoires au Dakar (auto & moto) ; quant à l’équipe PEUGEOT SPORT, elle ne compte pas moins de 6 victoires en 7 participations (1987 - 1990 ; 2015 - 2017).

    CHACUN SA COULEUR !

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 3008_DKR_2018_04.jpg 
Affichages : 18 
Taille : 97.4 Ko 
ID : 9684
    • 4 équipages, 4 voitures, 4 couleurs ! Les PEUGEOT 3008DKR Maxi présentent chacune une livrée avec des touches de couleur distinctives sur la face avant et sur le toit :
    - Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret (n°300) : couleur jaune
    - Carlos Sainz/Lucas Cruz (n°303) : couleur bleue
    - Sébastien Loeb/Daniel Elena (n°306) : couleur blanche
    - Cyril Despres/David Castera (n°308) : couleur rouge

    DES RÈGLEMENTATIONS TECHNIQUES ET SPORTIVES CHALLENGEANTES
    • Le règlement technique 2018 impose plusieurs modifications défavorables aux 2 roues motrices : poids minimum abaissé jusqu’à 100kg et débattement de suspension augmenté de 30 mm pour les 4 roues motrices, tandis que les PEUGEOT 3008DKR Maxi sont lestées de 70kg. Les ingénieurs de PEUGEOT SPORT ont donc dû travailler d’arrache-pied pour compenser ces handicaps règlementaires rarement vus.
    • La réglementation sportive du Dakar 2018 évolue à nouveau afin de complexifier la navigation. Les cartes sont désormais interdites dans les voitures alors que le parcours promet de belles difficultés : les copilotes vont souffrir, mais au moins la règle sera la même pour tous !

    UN PARCOURS TRÈS SÉLECTIF
    • Pour la 40ème édition du Dakar, les organisateurs ont annoncé un parcours particulièrement éprouvant : 5 étapes de sable au Pérou, 3 étapes en altitude en Bolivie avec 1 point culminant à 4786m puis l’étape marathon de près de 1000km de secteurs sélectifs et la redoutable épreuve de « Super Fiambala » en Argentine, qui font déjà trembler les équipages ! Au total : 8793 km dont 4329km en secteurs chronométrés.

    ULTIMES ROULAGES

    • Une PEUGEOT 3008DKR Maxi et Cyril Despres / David Castera ont pris la direction de l’Amérique du Sud avec un peu d’avance, mi-décembre, afin de mener des tests en altitude au Chili. À Lima le 4 janvier, les 4 voitures de course prendront part à un ultime shakedown, avant de passer aux vérifications techniques le 5 et de prendre le Grand Départ le 6 janvier.

    ILS ONT DIT

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 3008_DKR_2018_01.jpg 
Affichages : 43 
Taille : 91.9 Ko 
ID : 9685

    Bruno Famin, Directeur de PEUGEOT SPORT
    « Tenant des deux derniers titres, dont le triplé de 2017, notre objectif ne peut être que de remporter ce Dakar 2018 ! Mais la course est loin d’être gagnée d’avance ! Ce Dakar 2018 s’annonce comme une course passionnante mais très longue et où les difficultés ne vont pas manquer. Le parcours est plus long que l’année dernière et aussi beaucoup plus difficile avec de grandes étapes de sable, dès le départ, au cours desquelles peuvent se créer déjà de gros écarts. L’étape marathon de 1000km sera aussi un gros morceau et l’Argentine ne sera pas plus facile ! En ajoutant une concurrence qui a travaillé et un fort réajustement réglementaire, nul doute que la course va être extrêmement compliquée ! Viser la victoire dans un tel contexte est donc déjà un bel objectif ! Pour cela, outre les qualités de la PEUGEOT 3008DKR Maxi, notre force est de pouvoir compter sur quatre équipages capables de se battre pour la victoire. »

    Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°300)
    « Je pense que cette édition va être une épreuve difficile. Son parcours fait référence aux origines africaines du Dakar avec beaucoup de désert, de dunes et peut-être quelques rebondissements sur les longues spéciales. Ça s’annonce très ouvert et peut-être que ce ne sera pas le plus rapide qui s’imposera. Au début de ce projet, je m’étais donné comme objectif de permettre à PEUGEOT de renouer avec le succès sur le Dakar. C’est fait et, pour ma part, je ressens moins de pression que les années précédentes mais j’ai tout de même très envie de gagner ce dernier Dakar avec PEUGEOT ! La voiture est encore plus performante que l’an dernier. Plus large, elle est plus facile à contrôler en virage et devrait nous permettre d’être encore mieux dans les dunes. Nous sommes tous contents de cette évolution que nous avons déjà testée sur plus de 5000 km d’essais, soit l’équivalent des sections chronométrées d’un Dakar .»

    Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°303)
    « Je me sens bien à l’approche de ce Dakar. Je me suis préparé comme d’habitude en intensifiant ma préparation physique à l’approche du rallye. C’est notre dernier Dakar pour PEUGEOT et j’ai bien l’intention de le réussir. L’équipe a beaucoup travaillé pour développer cette nouvelle PEUGEOT 3008DKR Maxi qui marque un pas en avant. Je pense que, parmi tous les Dakar disputés en Amérique du Sud, cette édition est celle qui comptera le plus de kilomètres dans les dunes. La navigation sera délicate avec autant de hors-piste. Commencer tout de suite par autant de sable va rendre ce Dakar très intéressant. Dans de telles conditions, les caractéristiques de la PEUGEOT 3008DKR Maxi devraient nous aider. Cela dit, les évolutions de la réglementation technique ne nous sont pas favorables. Nous devrons composer avec ce paramètre. »

    Sébastien Loeb (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°306)
    « Pour moi, c’est un peu l’année ou jamais pour la victoire. C’est ma dernière opportunité de l’emporter. L’an dernier, nous avons vu que nous avions la capacité de gagner. Daniel avait fait du bon boulot au niveau de la navigation. C’est motivant. Nous savons que nous pouvons le faire et j’y vais avec l’objectif de gagner, c’est sûr. Maintenant, il y a plein de paramètres qui rentrent en jeu sur un Dakar… C’est long et tu as vite fait de tout perdre pour pas grand chose surtout avec le retour en force des dunes. C’est positif pour le rallye par rapport à l’image que les gens se font du rallye-raid. En revanche, c’est un type de terrain sur lequel je n’ai pas énormément d’expérience. C’est clairement un parcours qui n’est pas en ma faveur. Pour ce qui est de la voiture, elle est plus stable, plus agréable à conduire, mieux amortie. Elle nous donne plus confiance et nous pouvons donc attaquer un peu plus fort. »

    Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°308)

    « Je suis déjà concentré sur le terrain et la difficulté des étapes. Les premières spéciales, au Pérou, auront lieu dans le sable. Nous n’avons pas eu l’habitude de passer autant de temps dans les dunes mais je suis plutôt serein car notre voiture est à l’aise dans le franchissement. La chaleur sera sensible au début et puis, très vite, nous serons confrontés à des spéciales plus étroites en montagne à des altitudes élevées. Et il y a aura aussi des spéciales comme Belèn et Fiambala, que l’on attaque toujours avec un peu de peur au ventre. Il y a de l’altitude, des sables mous, des waypoints jamais faciles à trouver qui rendent la navigation très compliquée. Ce Dakar sera un mix très difficile ! »
    Dernière édition par Fabien; 02/01/2018 à 16:24

  2. #52
    Administrateur Avatar de Fabien
    Inscrit
    16/02/2011
    Localisation
    Hyères Les Palmiers - Var
    Messages
    14 508
    Véhicule
    Peugeot 208 GTi BPS Rouge Rubis
    Kilométrage
    17000 kms
    Blog Entries
    155
    Images
    1078
    Mentionné
    974 Post(s)
    Taggué
    Sujet(s)
    Après 8793 km de dunes, de chemins montagneux, de pistes rocailleuses et de pièges divers à travers le Pérou, la Bolivie et l’Argentine, l’équipage Carlos Sainz / Lucas Cruz a permis à la PEUGEOT 3008DKR Maxi de signer une magnifique victoire lors de la 40ème édition du Dakar. Ce 3ème succès consécutif du Team PEUGEOT Total sur le rallye le plus éprouvant au monde fait écho au succès commercial du SUV PEUGEOT 3008, élu ‘Voiture de l’Année’ en 2017.

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : MCH12955_0.jpg 
Affichages : 40 
Taille : 100.0 Ko 
ID : 9856

    PERFORMANCE ET FIABILITÉ
    Le parcours de cette 40ème édition du Dakar s’est montré particulièrement éprouvant pour les mécaniques. A l’issue de ce banc d’essais impitoyable de près de 9000km, non seulement la PEUGEOT 3008DKR Maxi a remporté 7 des 13 spéciales mais elle a aussi fait preuve d’une fiabilité remarquable. N’ont été à déplorer que quelques problèmes mineurs de sélection de boîte de vitesses, sachant que l’origine du retrait en course de la PEUGEOT 3008DKR Maxi n°306 n’était pas de nature technique. Les nouveaux pneus BF Goodrich ont démontré une robustesse remarquable sur les terrains accidentés d’Amérique du Sud ; les lubrifiants TOTAL ont permis une performance optimale des moteurs malgré l’altitude et les conditions extrêmes.

    LA REVANCHE DE ‘EL MATADOR’
    Maudits lors des 3 précédents Dakar, Carlos Sainz et Lucas Cruz ont pris une superbe revanche sur le destin. Auteurs d’une course impressionnante de maîtrise, les 2 Espagnols ont allié vélocité et fiabilité au volant de leur PEUGEOT 3008DKR Maxi n°303. Vainqueurs des étapes 6 et 7 (sur 13), ils ont pris le pouvoir lors de l’étape marathon pour ne plus le céder. Déjà victorieux lors du Dakar 2010, le duo a récidivé en ralliant Córdoba avec 43min40s d’avance sur la concurrence. Cette victoire vient également souligner tout leur investissement dans le projet de PEUGEOT en rallye-raid, eux qui ont largement mis leur expertise et leur talent au service de la mise au point des DKR.

    LES TRIBULATIONS DE ‘MONSIEUR DAKAR’

    Vainqueurs des Dakar 2016 et 2017 avec PEUGEOT, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret ont connu une course mouvementée et malencontreusement perturbée par 2 incidents. Lors de l’étape 7 (sur 14), l’équipage n°300 a dû faire un écart pour éviter un quad arrêté au milieu de la piste, et a détruit sa suspension arrière-gauche sur une pierre masquée. Puis au début de l’étape 13, les tenants du titre ont accroché un arbre qui a endommagé leur direction. Dans les 2 cas, leurs équipiers Cyril Despres / David Castera les ont aidés à réparer et à continuer. Ces mésaventures leur ont faire perdre la 1ère puis la 2ème place au classement général. Les vainqueurs des 2 précédents Dakar terminent néanmoins 4èmes, après s’être positionnés comme les meilleurs performers du Team PEUGEOT Total avec 3 victoires d’étapes.

    DESPRES / CASTERA , RAPIDES ET SOLIDAIRES
    1er équipage du Team PEUGEOT Total à avoir remporté une étape sur ce Dakar 201 8, Cyril Despres et David Castera ont occupé la tête du classement général à l’issue de l’étape 2, confirmant avoir franchi une nouvelle étape en performances. Malheureusement, les ambitions des 2 anciens motards ont été contrariées par une pierre déchaussée au km180 de la spéciale 4. La suspension arrière droite détruite a stoppé net la progression de l’équipage. Après intervention du camion engagé en course par le Team PEUGEOT Total, la PEUGEOT 3008DKR n°308 a pu poursuivre sa course, mais très attardée. Dès lors, animés par un superbe esprit d’équipe, le duo s’est mis au service de ses équipiers, réalisant quelques très beaux chronos lorsque l’occasion se présentait, comme lors des étapes 8 et 11. Compte-tenu de leur pénalité de 29h, Cyril Despres et David Castera sont classés à une lointaine position non représentative de leur niveau de performance.

    LOEB COUPÉ DANS SON ÉLAN
    Classé 2ème l’an passé à 5min des vainqueurs, le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena a abordé ce Dakar 2018 avec l’objectif légitime de gagner. Les 2 hommes ont effectué un très beau début de rallye, malgré un parcours péruvien composé de dunes et de hors-pistes, pas vraiment à leur avantage. Ils ont remporté avec brio l’étape 4, l’une des plus difficiles du Dakar moderne en Amérique du Sud. Malheureusement, alors qu’ils étaient 2èmes au classement général, ils ont été contraints à l’abandon au cours de l’étape 5, entre San Juan de Marcona et Arequipa (Pérou). Leur PEUGEOT 3008DKR Maxi est tombée dans un trou de sable meuble, alors qu’ils évitaient un concurrent tanké. Sous l’effet du choc, Daniel Elena a été victime d’une fissuration du coccyx, et il lui était dès lors impossible de poursuivre la course.

    LIVRE D’OR
    Cette victoire du Team PEUGEOT Total complète le palmarès déjà impressionnant de PEUGEOT sur le Dakar. Il s’agit du 7ème succès de la Marque dans cette épreuve en 8 participations ! Voici un court rappel du palmarès de PEUGEOT au Dakar :
    1987 : victoire de Vatanen / Giroux (205 T 16 Grand Raid)
    1988 : victoire de Kankkunen / Piironen (205 T 16 Grand Raid)
    1989 : doublé Vatanen / Berglund, Ickx / Tarin (tous sur 405 T 16 Grand Raid)
    1990 : triplé Vatanen / Berglund (405 T 16 Grand Raid), Waldegard / Fenouil (405 T 16 Grand Raid), Ambrosino / Baumgartner (205 T 16 Grand Raid)
    2016 : victoire de Peterhansel / Cottret (2008DKR)
    2017 : triplé de Peterhansel / Cottret, Loeb/Elena et Despres/Castera (tous sur 3008DKR)
    2018 : victoire de Sainz / Cruz (3008DKR Maxi).

    LES CHIFFRES CLÉ DU DAKAR 2018
    Pays traversés : Pérou, Bolivie et Argentine.
    Kilomètres parcourus : 8793 km, dont 4047 chronométrés en 14 étapes et 13 spéciales.
    Victoires d’étape : 7 pour la PEUGEOT 3008DKR Maxi sur 13 disputées.
    * 3 pour Peterhansel/Cottret (SS 5, 8 et 10)
    * 2 pour Sainz / Cruz (SS 6 et 7)
    * 1 pour Despres/Castera (SS 2)
    * 1 pour Loeb/Elena (SS 4).
    Doublés & triplés : 4 doublés (SS 2, 4, 6 et 8) dont 2 triplés (SS 2 et 4).
    Leaders successifs : Despres/Castera (SS 2), Peterhansel/Cottret (SS 3 à 6) et Sainz / Cruz (SS 7 à 14).
    Vitesse maxi : 195,9 km/h (Despres/Castera, SS 3)
    Vitesse moyenne maxi : 108 km/h (SS 6, Sainz/Cruz)
    Température maxi : 35° (SS 13)
    Température mini : 6e (SS 6)
    Altitude maxi : 4786 m (SS 8, Uyuni-Tupiza).

    CAP SUR UN DÉFI ÉLECTRISANT
    Cette victoire marque la dernière participation de PEUGEOT au Dakar. En effet, PEUGEOT SPORT se consacre désormais au Championnat du monde FIA de Rallycross (WorldRX). La saison débutera les 14 et 15 avril prochains à Barcelone, avec Sébastien Loeb au volant de l’une des PEUGEOT 208 WRX. Parallèlement à cet engagement, PEUGEOT SPORT se prépare pour le futur championnat de Rallycross électrique, dont l’avènement est prévu pour 2020. Cette compétition sera abordée avec la remplaçante de la PEUGEOT 208 de série, une version de route 100 % électrique.

    CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRÈS L’ÉTAPE 14

    1. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, en 49 h 16min18s
    2. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, +43min40s
    3. Giniel de Villiers (ZAF) / Dirk von Zitzewitz (ZAF), Toyota 4WD, +1h 16min41s
    4. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +1h 25min29s
    5. Jakub Przygonski (POL) / Tom Colsoul (BEL), Mini 4WD, +2h 45min24s
    6. Khalid Al Qassimi (ARE) / Xavier Panseri (FRA), Peugeot 3008DKR Maxi, +4h 20min58s
    TBC. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +45h19min10s

    EN DIRECT DU BIVOUAC…

    Bruno Famin, Directeur de PEUGEOT Sport
    " Peugeot termine son programme Dakar de la meilleure des manière avec une splendide victoire de Carlos Sainz/Lucas Cruz et de la PEUGEOT 3008DKR Maxi dans une édition d’anthologie du Dakar. 3 victoires à la suite dans une épreuve aussi compliquée est un résultat exceptionnel que l’on doit tant à une technique au meilleur niveau qu’à un esprit d’équipe sans faille. Nous sommes particulièrement contents de la victoire de Carlos et Lucas qui ont mené une course absolument remarquable. Ils en ont déjoué tous les pièges ! Carlos s’est tellement investi depuis les origines de ce projet Dakar... C’est formidable qu’il puisse être ainsi récompensé. La PEUGEOT 3008DKR Maxi, avec trois des quatre voitures à l’arrivée de la course la plus difficile de la décennie, a démontré sa supériorité technique sans connaître de défaillance. C’est une superbe satisfaction pour toute l’équipe et une grande fierté pour PEUGEOT. "

    Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°303)
    9ème de l’étape / 1er au général

    " Pour moi, ce fut un rallye très dur. C’est probablement le Dakar le plus difficile que j’ai jamais disputé, même en tenant compte de ceux que j’ai disputé en Afrique. Les organisateurs nous ont vraiment préparé un parcours corsé. Il y a eu tellement d’étapes éprouvantes ! Même les deux étapes précédent l’arrivée ont été terribles. Le Pérou a été aussi très compliqué. Bien sûr, c’est gratifiant pour Lucas et moi de gagner une épreuve aussi difficile. Ça l’est aussi pour toute l’équipe PEUGEOT qui a réalisé un superbe travail tout au long de ce programme. La PEUGEOT 3008DKR Maxi est probablement la meilleure voiture que j’ai jamais eu à piloter en rallye-raid. Merci à tous ceux qui nous ont soutenu dans ce projet et merci à PEUGEOT SPORT."

    Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°300)
    2ème de l’étape /4ème au général

    " Nous avons eu une très bonne semaine globalement. Les dunes péruviennes étaient un peu notre terrain de jeu. Après, ça a un peu déraillé. Nous avons perdu 1 h 45 en Bolivie en tapant une pierre que je n’ai pas vue. C’était tellement inévitable que je n’ai même pas été très contrarié. Je suis beaucoup plus déçu par une journée comme celle de vendredi durant laquelle nous avons accumulé des petites erreurs. Je pense que ce Dakar était extrêmement dur. Le plus dur que l’on ait eu en Amérique du Sud, ça c’est sûr. C’est dans l’esprit du rallye, voire poussé un peu trop loin si l’on pense aux amateurs. La seule satisfaction pour nous est la victoire de Carlos et de l’équipe PEUGEOT. C’est une belle récompense pour Carlos qui a galéré ces trois dernières années."

    Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°308)
    13ème de l’étape / à confirmer au général

    " Nous avons bien entamé ce Dakar puisque nous avons remporté la 2ème étape. Malheureusement notre mésaventure de du 4ème jour a complètement compromis notre course. A partir de ce moment-là, notre course a été calquée sur celle des nos équipiers. Pas facile dès lors de pouvoir vraiment nous exprimer ! Pour nous, le plus important était de ne pas commettre d’erreur, d’être présent au cas où Carlos ou Stéphane avait un problème. C’est sûr que le bilan est frustrant, mais en même temps David et moi commençons juste notre carrière en auto. Nous avons emmagasiné beaucoup d’expérience sur ce Dakar et c’est un point positif. Je tiens à remercier toute l’équipe PEUGEOT SPORT qui a fait du bon travail, et qui nous a permis d’évoluer dans des conditions idéales depuis 2015. "

  3. #53
    Membre enregistré Contributeur d'argent Avatar de Seb-@.
    Inscrit
    04/06/2015
    Messages
    6 005
    Véhicule
    Peugeot 208 GTi BPS Rouge Rubis
    Kilométrage
    208 BPS : 67.000km - 208 30th : 57.000km
    Mentionné
    283 Post(s)
    Taggué
    Sujet(s)
    A noter que l'accident qui a ôté à Peterhansel toute chance de bien figuré a été provoqué par un quad au milieu de la piste. Le même quad qui, quelques étapes plus tard, a failli valoir une pénalité à Sainz avec une polémique ubuesque quant à une prétendue collision à très haute vitesse (Sainz a par la suite été blanchi, et sa pénalité retirée).

    Ce qui personnellement me surprend, c'est que le néerlandais pilote du quad qui :
    1- sort Peterhansel
    2- se bourre tout seul et incrime Sainz
    n'a pas été sanctionné.

    Pour info, le gus est actionnaire de l'équipe Toyota Overdrive, qui a engagé notamment les 3 Hi Lux "officiels" du Toyota Gazoo Racing. Complotistes, à vous de jouer
    GTi 30th n°893/942, blanc perle nacré - stock jusqu'aux ampoules !
    GTi by Peugeot Sport, rouge rubis - préparée par EB Technologies : 325ch

Tags pour ce sujet

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
A Propos de nous
Forum 208 GTi : Le premier site sur la Peugeot 208 GTi.
Ce site est indépendant de la société Automobiles Peugeot, dépositaire de la marque Peugeot.
Le Forum sur les réseaux sociaux